Cartes blanches

Mawda, la dignité humaine (Vincent Engel)

MIS EN LIGNE LE 18/05/2019 À 17:00  PAR VINCENT ENGEL À l’heure d’un scrutin déterminant, il faut se rappeler combien la dignité humaine est bafouée, quotidiennement, ici comme ailleurs. Sans relâche, la société tout entière doit se mobiliser pour défendre les droits fondamentaux de chacun. Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un

Mawda, un an déjà

Ce 17 mai, nous célébrons un bien triste anniversaire, celui de la mort de la petite Mawda. Une fillette kurde de deux ans tuée par balle sur une autoroute belge. Une petite fille tuée par un policier dans le cadre d’une opération Médusa de chasse aux migrants. Le 17 mai 2018, il y a juste

Mawda : une enfant tuée, la vérité escamotée

Publié dans La Libre « opinion » le jeudi 16 mai 2019 Les réseaux de soutien « Mawda » de Mons, de Liège et de Bruxelles appellent ce samedi 18 mai à manifester à Mons (manifestation à l’initiative du Groupe Montois de Soutien aux Sans-papiers : « une enfant tuée, la vérité escamotée »), un an après le décès de la petite

«Mawda, ou comment l’impunité est orchestrée»

Publié sur Le Soir + le 1/08/2018 Les derniers rebondissements dans l’affaire de la mort de la fillette ont poussé le Comité Mawda – Vérité et Justice à souligner que l’enquête ne doit pas se focaliser uniquement sur le chauffeur de la camionnette. Une petite fille de deux ans a été tuée par un policier

Justice et vérité pour Mawda

Publié dans Le Soir +  le 30/05/2018 Les milieux universitaires clament leur indignation après la mort de la petite Mawda et dénoncent le flou dans lequel le gouvernement belge laisse sa famille. Ils pointent également du doigt les règlements de Dublin en matière d’accueil des migrants. La mort par balle de la petite Mawda lors