L’enquête de Michel Bouffioux

Mort de Mawda : Version policière… collective

https://parismatch.be/actualites/societe/227112/mort-de-mawda-version-policiere-collective Michel Bouffioux | Publié le 14 janvier 2019 | Mis à jour le 15 janvier 2019 Deux semaines après la mort de la petite Mawda, les policiers impliqués dans la course-poursuite ont participé à « un débriefing opérationnel de l’incident (sic) du jeudi 17 mai 2018 ». Le rapport à « diffusion restreinte » qui fait état cette réunion ressemble à un

Mort de Mawda : 5 heures sur un parking

https://parismatch.be/actualites/societe/218859/mort-de-mawda-5-heures-sur-un-parking Michel Bouffioux | Publié le 21 décembre 2018 | Mis à jour le 21 décembre 2018 Ce n’est que 40 minutes après le tir policier que le parquet fut informé de l’interception de la camionnette. Et lors de cette première communication de la police vers les autorités judiciaires, il ne fut pas question d’un coup de feu. 5ème

Mort de Mawda : l’enfant-bélier, une pure fiction policière

https://parismatch.be/actualites/societe/218482/mort-de-mawda-lenfant-belier-une-pure-fiction-policiere Michel Bouffioux | Publié le 20 décembre 2018 | Mis à jour le 21 décembre 2018 Mawda a été victime d’un tir policier mais la première hypothèse d’enquête retenue par la police racontait une toute autre histoire : celle d’un enfant tué par les migrants qui s’étaient servis de sa tête comme « bélier » pour casser une

Mort de Mawda : « Il n’y a pas eu d’injonctions, je suis catégorique »

https://parismatch.be/actualites/societe/218147/il-ny-a-pas-eu-dinjonctions-je-suis-categorique Michel Bouffioux | Publié le 20 décembre 2018 | Mis à jour le 20 décembre 2018 L’intervention fatale s’est déroulée sur 3 kilomètres entre Obourg et l’aire de repos de Maisières sur la E42-E19. Elle a duré deux ou trois minutes, peut-être moins encore. Sans aucune nécessité, un barrage était prévu… On nous a dit tant de choses

Mort de Mawda : « Je lui avais dit de ne pas tirer »

https://parismatch.be/actualites/societe/218114/mort-de-mawda-je-lui-avais-dit-de-ne-pas-tirer Michel Bouffioux | Publié le 20 décembre 2018 | Mis à jour le 20 décembre 2018 Le policier qui a tiré affirme qu’il ne savait pas qu’il y avait des migrants à bord de la camionnette mais il est contredit par son équipier. On « nous avait signalé qu’il y avait une camionnette d’illégaux prise en chasse par des collègues

Mawda, la contre-enquête

http://www.michelbouffioux.be/2018/12/mawda-la-contre-enquete.html Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 mai 2018, sur une autoroute belge, près de Mons, un policier tirait un coup de feu en direction d’une camionnette transportant des migrants. Mawda, une petite fille de 2 ans, touchée en pleine tête, était tuée. Enquête sur les zones d’ombre d’une « opération Médusa