Commission d’enquête parlementaire

Pour faire suite à la demande des parents de la petite Mawda lors de la conférence de presse du 21 mai dernier que soit mise en place une commission d’enquête parlementaire sur les circonstances de la mort de leur fille de deux ans, nous avons pris l’initiative d’écrire une lettre aux différents présidents des partis francophones et néerlandophones. Nous leur avons demandé de se positionner avant les vacances parlementaires. Nous publions ici les réponses que nous avons reçues.

Tentative de clarification sur la campagne pour une commission d’enquête parlementaire

Dans le volet liégeois de l’affaire Mawda, 6 jeunes hommes kurdes irakiens, compagnons d’exil des parents de Mawda sont poursuivis et incarcérés pour aide au passage. Leur sort reste toujours indéterminé alors qu’ils devraient être considérés comme des victimes de la politique « MEDUSA » et régularisés à ce titre. Or après avoir purgé des peines plus

Mawda un an après : un hommage et encore beaucoup de questions (BX1)

17 mai 2019 – 12h07 Il y a un an, la petite Mawda décédait des suites d’un tir policier. La fillette kurde irakienne de 2 ans se trouvait avec ses parents à bord d’une camionnette qui transportait plusieurs migrants, prise dans une course-poursuite sur l’autoroute E42 avec les forces de l’ordre, la nuit du 16 au

Un rassemblement pour Mawda prévu ce samedi à Mons (La DH)

GRÉGOIRE LALIEU Publié le mercredi 15 mai 2019 à 16h00 – Mis à jour le mercredi 15 mai 2019 à 18h12 Les manifestants veulent rendre hommage à la fillette disparue il y a un an et réclament toute la vérité sur le drame. Un rassemblement se tiendra le samedi 18 mai à 14 heures sur la place Léopold de

Mons: une manifestation pour que «justice soit rendue à Mawda» (Sudinfo)

Publié le Mercredi 15 Mai 2019 à 16h19 Par Nicolas Zinque Le 17 mai 2018, Mawda, jeune Kurde de 2 ans, était touchée par une balle tirée par un policier et perdait la vie sur le parking de l’autoroute à Nimy-Maisières. Un an plus tard, le Groupe montois de soutien aux sans-papiers et le Comité Mawda

150 personnes manifestent à Mons pour Mawda (Sudinfo)

Publié le Samedi 18 Mai 2019 à 15h28 Un an après la mort de la petite Mawda, le Comité Vérité et Justice pour Mawda et le Groupe montois de soutien aux sans-papiers organisent une manifestation ce samedi après-midi. Un cortège d’environ 150 personnes a pris le départ de la Place Léopold à Mons et se

Mawda : rassemblement contre une justice à deux vitesses (RTBF)

Mawda : rassemblement contre une justice à deux vitesses Publié le samedi 18 mai 2019 Cent cinquantaine personnes se sont rassemblées à Mons pour protester contre une justice qu’ils jugent à deux vitesses. Et cela parce que l’enquête n’a entraîné pour l’instant que la mise en cause et l’inculpation du chauffeur présumé de la camionnette. Arrêté au Royaume-Uni,

Réponse de Olivier Maingain (Défi)

Bruxelles, le  31 août 2018 Comité Mawda – vérité et justice mawda2018@protonmail.com   N/Réf. : OM/SR/IG/30034.2018.8428   Madame, Monsieur,   J’accuse réception de votre courriel du 28 juin dernier, et je vous prie de m’excuser pour le délai mis à vous répondre. Lorsque j’ai eu écho du drame survenu dans la nuit du 16 au 17

La réponse de Isabelle Goux (Défi)

Madame,  Monsieur, J’accuse réception de votre courriel de ce 28 juin. Je le transmets à Monsieur le Président, Olivier Maingain, afin qu’il en prenne connaissance. Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée. Isabelle Goux Secrétariat central

La réponse de Meyrem Almaci (Groen)

Beste, Dank voor uw mail. Ook wij waren erg geschokt door dit drama. Een onschuldig kind is heengegaan in onmenselijke omstandigheden, op de vlucht, in een ziekenhuis zonder ouders… Op dit moment is comité P echter bezig met een specifiek onderzoek. Wij wachten dit onderzoek af vooraleer verdere stappen te overwegen. Met vriendelijke groeten, Meyrem

La réponse de Benoit Hellings (Ecolo)

Madame, Monsieur, Merci pour votre message. Je ne sais pas à qui d’autre précisément votre message était adressé, mais après concertation avec les Co-Présidents d’Ecolo, je me permets de répondre à votre message au nom de mon parti. Je suis en effet le Député fédéral d’Ecolo qui suit les questions de Migration et d’Asile à